2. Pression

Main page content

Avant-propos
La pression est l’effet d’une force qui est appliquée sur une unité de surface (p=F/S) et est exprimée en Pascal (1 Pa= 1 N/m²). Lorsque la pression de l’air environnant d’un endroit où des personnes travaillent s’écarte fort de la pression standard de l’air au niveau de la mer (101325 Pa), on peut parler  de lieux de travail en sous-pression (pressions plus basses) ou hyperbares (pressions plus hautes). Des effets dus à la sous-pression (hyperventilation, érythropoïèse accrue, mal des montagnes, œdème d’altitude cérébral ou pulmonaire,...) peuvent apparaître lors d’un séjour à haute altitude (>2000m) et ne surviennent en principe pas en Belgique (le personnel de cabine des avions par exemple court bien un risque lors de dépressurisations éventuelles dans l’avion). La pathologie due à une pression de l’air augmentée (hyperbarisme) est un risque pour les travailleurs exécutant des travaux en caisson (pression de l’air augmentée lors de travaux de construction d’un tunnel sous le lit d’une rivière ou le niveau de la mer) et pour les plongeurs (ports, plates-formes,...). Aussi bien la compression que la décompression comportent des risques : des accroissements de la pression peuvent causer des traumatismes à l’oreille moyenne, aux dents (kystes), aux poumons,... et des baisses de pression peuvent causer des troubles de décompression de type I (douleur, démangeaisons,...), de type II (dyspnée, angine, troubles de la coagulation, migraine, paralysies, épilepsie, troubles auditifs, visuels et de l’équilibre) et de type III (ostéonécrose et encéphalopathie chronique).
 
Législation

Normes

Documentation

Outils

Sites web