8. Chaleur et froid

Main page content

Avant-propos
Il faut bien faire la différence entre l’exposition au chaud et au froid (situations extrêmes) et la problématique concernant l’ambiance des lieux de travail (conditions modérées). Dans cette section nous allons nous concentrer principalement sur les situations de froid et de chaleur (extrêmes), aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. On trouve le froid technologique surtout dans l’industrie alimentaire (unités de réfrigération et de congélation, poissonneries, boucheries,…), et la chaleur technologique dans des industries où interviennent des processus à hautes températures (boulangeries, production d’acier et de verre, chaufferies, cuisines, pompiers,…). Jusqu’à un certain niveau, le corps humain peut s’accommoder d’un stress thermique (thermorégulation) : lors d’une exposition à la chaleur, une vasodilatation apparaît et on va transpirer, lors d’une exposition au froid il y a vasoconstriction et on va frissonner. Les effets les plus délétères sur la santé de l’exposition au froid et à la chaleur ne surviennent que dans les circonstances où il n’est plus possible de maintenir totalement sous contrôle la température corporelle (gelures, lésions dues au froid, hypothermie par exposition au froid, boutons de chaleur, œdème, déshydratation, crampes, coup de chaud suite à une exposition à la chaleur). 
 
Législation

Normes

Documentation

Outils

Sites web