1. Toxicité

Main page content

Avant-propos
Les substances chimiques peuvent être toxiques, ce qui veut dire que la plupart du temps, elles sont toxiques pour l’homme dans une plus grande ou une moindre mesure. Cette toxicité peut avoir des conséquences aussi bien à court qu’à long terme. Dans le premier cas, on parle de toxicité aigüe, dans le deuxième de toxicité chronique. Dans ce dernier cas, on pense alors par exemple à des effets carcinogènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR).

Une évaluation de la toxicité est-elle déjà disponible ?
Deux règles pratiques simples pour obtenir une première impression de la toxicité de substances chimiques sont regarder leur classification sur l’étiquette ou dans la fiche de données de sécurité (FDS), ou jeter un coup d’œil sur les valeurs limites déjà établies.

Sur base de la classification
En jetant un regard critique sur la classification du produit dangereux selon DSD/DPD (dangerous substances directive/dangerous preparations directive) ou CLP/EU-GHS (classification, labelling and packaging/globally harmonized system), on peut très vite estimer les dangers. Le danger est le plus grand lorsque des effets aigus ou chroniques sérieux sont possibles. Le SPF ETCS a publié début 2012 une affiche dans laquelle le vieux et le nouveau système sont comparés l’un à l’autre et où on donne une vue d’ensemble de toute une série de propriétés dangereuses sur base de la classification. Lorsqu’une FDS n’est pas disponible, on peut avoir recours aux sites web des fournisseurs, ou à des banques de données payantes. Des alternatives gratuites sont les cartes internationales de sécurité chimique (International Chemical Safety Cards ou ICSC), où une grande quantité d’informations de base, également concernant la toxicité, est résumée par substance.

Sur base des valeurs limites
Dans le tableau ci-dessous sont reprises deux possibilités simples et couramment employées pour l’interprétation des propriétés toxiques d’un produit au moyen des valeurs limites établies:

 Classe de toxicité Méthode 1    Méthode 2
   Sous forme de gaz/vapeur (en mg/m³)  Sous forme d’aérosol

 (en mg/m³)

 Sous forme de gaz/vapeur

 (en ppm)

 Toxicité faible  >1000 >10 >500
 Toxicité modérée  100-1000  1-10  10-500
 Haute toxicité  10-100  0,1-1  0,1-10
 Très haute toxicité  <10  <0,1  <0,1

Il n’y a pas d’évaluation de la toxicité disponible?
Pas de problème, il existe beaucoup de banques de données (gratuites) dans lesquelles on peut aller chercher soi-même les propriétés toxiques de produits et substances. On peut par exemple réaliser sa propre évaluation en trois étapes :

Etape 1: rassembler les informations sur la toxicité : Patchwork (Néerlandais) est ici une ressource fantastique. Dans ce diagramme en pdf, des liens hypertextes sont repris vers toutes les banques de données importantes disponibles gratuitement sur internet.
Etape 2: sur base de ceci, déterminer un effet critique (par exemple au moyen de la DNEL, NOAEL,… la plus basse pour un effet déterminé)
Etape 3: Déterminer sur base de ceci une classe de toxicité, comme par exemple

  • classe 0: très peu toxique, l’effet ne survient que lors d’une exposition démesurée
  • classe 1: faiblement toxique, l’effet est réversible, il existe une nuisance
  • classe 2: modérément toxique, l’effet survient, mais les dommages ne sont pas permanents
  • classe 3: très toxique, l’effet survient et les dommages sont permanents
  • classe U: inconnu, pas de donnée disponible sur la survenue de l’effet

Documentation

  • AEGLs (Anglais) recommandations de concentration de l’EPA (Anglais) aux Etats-Unis pour exposition unique à des substances toxiques aigües avec une haute priorité (planning d’urgence)
  • ERPGs (Anglais) recommandations de concentration de l’AIHA (Anglais) aux Etats-Unis pour une exposition unique dans le cadre de la prévention des accidents et planning d’urgence
  • EPA IRIS assessments (Anglais)
  • IARC Monographies
  • Valeurs d'intervention Substances dangereuses 2007 (Néerlandais) série néerlandaise de valeurs limites relatives à la santé pour déterminer le niveau de danger pour les assistants sociaux

Outils

  • BMDS (Anglais) Benchmark Dose Software
  • Demeter base de données des substances reprotoxiques via INRS
  • ECHA C&L cliquer sur "CL Inventory", après quoi on peut consulter la classification d’une substance
  • GESTIS Substance Database
  • MIXIE (Anglais) plate-forme canadienne pour estimer les effets toxicologiques de combinaisons de substances dangereuses (700) sur base de données de la littérature
  • Patchwork (Néerlandais) peut aider pour choisir la banque de données correcte afin d’obtenir une réponse à sa question

Sites web